La Suède : l’arbre qui cache la forêt (10 au 22.06)

11 Août

Et beh non, vous ne trouverez pas dans ces quelques lignes, de clichés sur la Suède… Pas notre genre. Avouons juste qu’il fleure bon, ici, une ambiance très IKÉA – simple, mignon et pas toujours bon marché -, que les Suédoises sont jolies et que les Suédois se plaisent à habiter au fond d’obscures et humides forêts… (gnarf, gnarf).

Ici, en lieu et place où la nature règne en maître, les gens s’épanouissent. Nous, nous préférons souvent les espaces légèrement plus éclairés et moins spongieux pour installer notre bivouac (sur une presqu’île de sable fin à la pointe sud de Malmö ou sur une raquette de retournement dans un lotissement en construction, par exemple).

En Suède, la magie opère toujours…

Bref, pour revenir à nos knott (de vilaines petites mouches typiques du coin qui t’arrachent un morceau de peau ni vu ni connu pour te créer une sacrée démangeaison), la redescente de la Scandinavie se fait donc par la côte sud-ouest de la Suède.

Avec une règle d’or en terme de conduite auto : virages à gauche entre 90° et 180° interdits puisque nous laissons à chaque fois sur la route plus de 20 cl de notre précieux liquide de direction. C‘est donc tout naturellement chez Biltema (une sorte de CastoNorauto aux 93 enseignes réparties du nord du Cercle Polaire au Danemark, numéro 1 sur le barbecue électrique, à gaz, à charbon ou à alcool), notre fournisseur officiel en « Power Steering Fluid », que nous nous rendrons régulièrement. En plus des beaux panaches de fumée que nous laissons au pied des côtes, dans les ronds-points et autres croisements, nous ajoutons désormais une belle traînée de liquide légèrement irisé. Bref, tout inspecteur un poil chevronné arriverait à remonter la piste des malfaiteurs. Sur plus de 1000 km (jusqu’à Rostock en Allemagne), nous laisserons ce fil d’Ariane comme un stigmate de notre passage.

Après avoir tiré le rideau sur les îles Lofoten et le Cap Nord, nous faisons aujourd’hui une croix sur un trip canoë au nord de la Suède, pour un trip… garage en Allemagne ! Ok, ça sonne moins onirique, mais ça, c’est juste à première vue. Il en va ainsi sur un an de voyage. On avance de rebondissements en rebondissements, d’aventures en aventures, dans une succession de choix et de directions, à prendre ou à laisser. Et puis, qu’il est immense le bonheur de se dire que l’avenir, du coup, c’est aujourd’hui. Lunettes de soleil vissées sur le nez, cap au sud !

Fjällbacka vue du ciel (par Yanar Tousse Bébert)

Fjällbacka, Fiskebäckskil, … autant de petits villages de pêcheurs accrochés sur le caillou qui défilent sous nos yeux. Aussi beaux que la complexité de leurs noms.

Sur les hauteurs de Fiskebäckskil, sur le Kungsklyftan, après une petite montée à pied, nous nous laisserons porter par le vent qui souffle depuis la côte. Après être passés sous trois gros blocs de roche coincés dans une faille qui laisse apparaître le seul chemin d’accès possible (un coin qui n’aurait pas déplu à Danny Boyle pour son film 127 heures), on trouve là-haut, de délicats trous d’eau creusés à même la pierre et une végétation typique de ces milieux dits « pauvres ». Décor idéal pour une pause. Le temps peut s’arrêter. Carole rêvasse et tente de mettre en boîte de jolis clichés photographiques numériques Canon Power Shot SX 1 IS made in Japan (notez la précision chirurgicale qui vient casser la poésie de la scène). Sylvain, lui, est ailleurs. Égaré dans les pages du dernier ouvrage de Sylvain Tesson, « Dans les forêts de Sibérie ». Un pur bijou.

Le Kungsklyftan… une balade vertigineuse et cotonneuse

En route, coincés entre l’autoroute E6 et la 163, nous prenons le temps de nous arrêter sur un site unique en Europe, répondant au doux nom de Tanumshede, afin d’imaginer la vie que pouvaient mener les hommes qui peuplaient ces contrées, il y a 2500 ans (Âge du Bronze). De nombreux blocs de granit laissent paraître des « pétroglyphes » – entre nous, tenons-nous en à « gravures rupestres » -. Chasse, pêche, bateaux (type drakkars), scènes de la vie quotidienne et le clou du spectacle, « Les Mariés », l’image d’un homme et d’une femme qui se tiennent la main et s’embrassent.

Là, on comprend un fait surprenant (outre celui que l’Art n’est qu’une redite sans fin, et le trio gagnant -sexe, amour, guerre – un thème éternel qui s’élève toujours en une des tabloïds). Ici, à cette époque, le temps était très clément, le climat méditerranéen, et toute la région était submergée par l’eau. Le chêne était de ce fait, l’espèce végétale dominante. De nos jours, la mer est à plus de 10 km de là et les résineux – bien compacts – ne sont pas prêts à faire de la place aux chênes.

Avec l’Équipe de France, les vikings peuvent dormir tranquilles…

Strömstad, c’est l’endroit idéal pour passer la journée. Ce soir, l’Équipe de France de foot passe à la télé contre les Anglais (ça rime, hipihipiyé), suivie de la Suède contre l’hôte ukrainien, match très attendu avec la star nationale, le grand Zlatan Ibrahimovic, ses cheveux longs huileux et son corps couvert de tatouages. Le genre gladiateur moderne. Pour nous, cet après-midi, c’est lavage à grandes eaux. La piscine municipale, à l’eau de mer, offre toutes les vertus pour un décapage en profondeur. Avec une douche tous les quatre jours, il va sans dire que nous redécouvrons les odeurs oubliées de notre corps. Très fort de vivre sa toilette comme « un pur moment de rock’n’roll » (vous avez vu ce film ? Très sympa).

Göteborg ? Une jolie ville mais trop propre sur elle, avec des gens qui font du foot pour être bien dans leurs corps, qui vont au parc d’attraction parce qu’il faut rigoler au moins 5 minutes par jour, et qui achètent design pour être tendance. Bref, une ville trop polie – dans les deux sens du terme – pour nous.

La fin de notre escapade suédoise approche, nous voilà désormais à Malmö. Ancienne ville industrielle dont les bâtiments, rasés ou ré-aménagés, laissent place à des quartiers résolument tournés vers le 21e siècle. Constructions ultra-modernes et écolos sur plusieurs hectares. Une ville laboratoire pour l’Europe, de ce qui peut se faire de mieux de nos jours en matière d’urbanisme, d’écologie et de cadre de vie. Qui nous a beaucoup beaucoup plu, cela va sans dire. De sa fascinante Turning Torso à ses équipements sportifs taillés sur mesure, on s’y est sentis bien. Un peu comme chez nous, à vrai dire. Le soleil et l’accent du sud en moins.

La fascinante Turning Torso, un bijou architectural made in Malmö

Et puis Malmö a tout intérêt de jouer dans la cour des grands, car depuis la construction du pont-tunnel de l’Øresund (Øresundbron) – plus grand ouvrage européen et merveille architecturale longue de 16 km avec des pylônes atteignant 204 m de haut -, la reliant au Danemark, elle est désormais la porte d’entrée vers la Scanie. Elle sera pour nous la porte de sortie, après nous être doré la pilule sur une micro-plage de sable fin. Et oui, même en Suède, ça existe. C’est notre spot secret mais allez va, on vous le confie. Prenez à droite après le pont de l’Øresund, lorsque vous venez de Copenhague et dirigez-vous vers la pointe de Klagshamn. Mais chut, ce sera notre secret, déjà partagé avec Michel, un baroudeur du Morbihan, lui aussi sur la route depuis trois mois, qui nous conte le Grand Nord, notre rendez-vous manqué. Une belle rencontre au crépuscule, arrosée d’un bon moelleux sur son lit d’aventures. On quitte la Suède avec une conserve de maquereau – de sa confection – bien au frais !

Notre vue sur le bel ouvrage de l’Oresundbron

////  Voilà la page tournée pour la Suède.

Viendront ensuite le Danemark (Copenhague…), l’Allemagne (Die Sächische Sweiz, Berlin…), la République Tchèque (Prague), l’Autriche et la belle Slovénie où nous sommes depuis quelques jours.

Les photos et commentaires seront à retrouver dans l’album-photos « Suède » (mise en ligne dans les prochaines minutes).

Belle fin d’été à vous tous ! A très vite pour nos aventures danoises. ////

Publicités

5 Réponses to “La Suède : l’arbre qui cache la forêt (10 au 22.06)”

  1. lise 18 août 2012 à 21:30 #

    Toujours aussi chouette de vous suivre! Merci de nous faire partager cette grande aventure! Bon annif en retard aussi à toi Carole! Tu t’en souviendras de celui-là au moins :). Bisous

  2. Tof 18 août 2012 à 14:22 #

    Toc toc, j’ai tenté de mettre qques commentaires mais j’ai un doute que cela a bien fonctionner, breff, l’aventure continue avec ses joies et ses petits tracas (une fuite du touky et autres coups de soleil sur un glacier hihi…)… un bigggggg bizou à Krol pour son anniv… merci a vous deux… 😉 au fait la factrice a bien fait son boulot !!! merci pour cette petite carte 😉 et aussi pour toutes celles que l’on découvre en parcourant vos belles fotos… bonne continuation into the wild !!!

  3. Carine 15 août 2012 à 11:13 #

    Avec un jour de retard et pleins d’excuses, je te souhaite un excellent anniversaire. J’espère que Sylvain et toi vous fêterez ça comme il se doit.
    Gros bisous et merci pour toutes ces photos et news.
    Carine Plata

  4. LeeZa 14 août 2012 à 07:21 #

    Un petit passage par ici qui me permet :
    1/ de souhaiter un très joyeux anniversaire à Carole! (si je ne me suis pas embrouillée dans les dates… !)
    2/ de vous dire que c’est toujours un plaisir de vous lire 🙂 Merci beaucoup pour ces moments de partage qui nous font rêver et voyager et rêver et voyager… C’est très chouette de découvrir tous ces pays et paysages à travers vos mirettes 😉
    Plein de bises et continuer d’en profiter à fond!
    Lisa

  5. Laure 13 août 2012 à 17:54 #

    J’adore! Heureusement que je pars en vacances la semaine prochaine, sinon ce serait trop dur!!
    Bonne continuation, faites-moi rever,
    bisous,
    Laure

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s