Prague : la Bohême, la bohème, ça voulait dire « on est heureux »… (18 au 22.07)

22 Oct

On file dans la campagne verdoyante et sinueuse de la République Tchèque, où nous retrouvons des paysages familiers. Douces collines et petits villages aux maisons tordues et mal foutues s’égrènent ici sur des kilomètres. Une sorte de Mini-Gers en plus biscornu, en somme. Les champs de houblon y sont très nombreux. Les Tchèques étant à la fois de gros consommateurs et de gros producteurs de bière. Pour celles et ceux qui n’ont jamais vu ces champs, cela est assez curieux. On peut voir de grandes étendues poinçonnées de poteaux téléphoniques en bois, liés entre eux par des câbles sur lesquels grimpe la liane de houblon… à plus de 5 m de haut !

Prague, une capitale qui swingue

20 heures arrive et l’on remercie une fois de plus Dieu GPS, qui nous fait poser Touky sur un parking (ndlr le long d’un parc à pisse de chien, mais chut, passons, car tout cela n’est pas très glamour) au centre de Prague. Ni une ni deux, on chevauche nos vélos pour se lancer à l’assaut de la capitale. Une ville éminemment historique, à l’architecture plus que luxuriante. Cette jungle moderne rassasie d’ailleurs bien volontiers les amateurs du genre. Dans ces rues noires de monde – essentiellement des touristes en quête de restos bon marché -, on croise une partie du monde venue ici se délester de ses roubles et/ou euros, pour se remplir la panse et boire à plus soif.

Les Pragois nous l’ont dit. Ici, les Russes achètent en masse. Appartements, immeubles voire bâtiments historiques, tout y passe. Cristal de Swarovski, diamant…, la machine « Gazprom » de Poutine a vu naître des nouveaux riches, des billets plein la poche, alors que 90 % du pays vit coupé du monde. De cette masse de touristes-là, venus par milliers, nous avons hâte d’en sortir. Rien de tel alors que d’arpenter les rues et notamment le Pražský hrad (Château de Prague) en début de soirée, pendant que les gens se bâfrent. Et se laisser presque enfermer par les gardes dans ses immenses cours intérieures, au pied de la magnifique Katedrála svatého Víta (Cathédrale Saint-Guy de Prague), véritable joyau pour l’occasion.

Les eaux de la Vlltava avec le quartier du château (Hradcany) en arrière-plan

Prague est une jolie capitale. Les dix ponts qui enjambent la Vltava luidonnent un air grandiose. Mais pour nous, elle sera aussi synonyme de tourisme en masse (début d’été oblige), et l’on aura du mal à l’apprécier parfois, engoncés entre d’affreuses boutiques de souvenirs où l’on peut acheter son tee-shirt du Barça (ridicule) comme s’offrir une vieillerie franchement dégueulasse en faux cristal de Swarovski, et des rabateurs aux (faux) sourires ultrabright. Bref, le charme n’a pas toujours eu lieu. Pourtant Prague a beaucoup d’atouts, riche notamment de merveilles architecturales plus que séduisantes. D’ailleurs, l’influence d’Alfons Mucha, magicien de l’Art Nouveau/Déco, a soufflé sur toute la ville pour la paraître de vitraux, toiles, sculptures, composés de drapés, fleurs et jolies créatures. Mais Prague a aussi un petit quelque chose de bizarre. Une sorte de lieu qui campe un peu sur sa grandeur d’antan. Où quelque chose de grand se serait passé. Mais dont le charme, suranné, aurait fané. La ville concède pourtant une sorte d’aura un peu mystique (l’empreinte du soviétisme d’antan sur le capitalisme exacerbé d’aujourd’hui ?). Comme les écrits de Franz Kafka, originaire de là. Un endroit où beaucoup de choses ont été testées – l’architecture cubiste, par exemple, alors unique au monde avec ses bâtiments-massue aux arêtes vives, toutes de béton.

Un pilier d’angle propre à l’architecture des maisons cubistes – 21.07 –

Bref, au début du XXe siècle, ça devait être un beau bordel d’idées nouvelles. En ce jour, nous en étions, malgré tout, encore spectateurs. Avec la profonde impression d’avoir touché au plus à l’est  de l’Europe de tout notre voyage. Tandis que cette nuit-là, quelqu’un essayait de rentrer par force dans notre joli Touky, mais en vain… Ouf !

////  Après la République Tchèque, vous pourrez nous lire en Autriche, Slovénie et Italie pour la partie Europe du Nord (juillet à septembre)… On grignote notre retard petit à petit… Désolés !

Les photos sont à retrouver dans l’album-photos « République Tchèque : Prague »

Après un passage-éclair par Toulouse, – le temps de défaire et… refaire les sacs ! -, nous sommes actuellement en Amérique du Sud. Au Pérou depuis la fin septembre à découvrir les montagnes (Huaraz, Cordillera Blanca…), la capitale Lima et désormais le désert costal. A très vite ! Portez-vous bien, au plaisir de vous lire ! ////

Publicités

5 Réponses to “Prague : la Bohême, la bohème, ça voulait dire « on est heureux »… (18 au 22.07)”

  1. Lucile 26 octobre 2012 à 16:56 #

    C’est cool Prague… mais j’ai hâte de voir vos impressions péruviennes!!! j’espère que tout continue de bien aller pour vous… vous êtes encore au Pérou là? Bises!

  2. stef 23 octobre 2012 à 09:39 #

    merci de nous sortir de notre grisaille !!!
    des bisous !

  3. LAFONTAN Jean-Claude 22 octobre 2012 à 23:13 #

    Salut les « Globe-trotters »..! Cela fait tout drôle de lire les commentaires de Prague…en vous sachant à l’opposé sur notre  » boule » terrestre au Pérou…la la itou…!
    ..mais quel plaisir de pouvoir vous lire et de vous savoir toujours vivant..et présents « physiquement » et se voir et se parler grâce au Web et Skype…Que c’est beau le progrès..!!
    Continuez à nous communiquer vos impressions et merci pour les superbes photos de votre parcours actuel…recues avec le mail .On vous embrasse et vous serrons sur notre coeur.
    Gros bisous d’amour à vous 2. Papynat et Mamounette

  4. "Severine de vielmur" 22 octobre 2012 à 22:11 #

    profitez profitez … on voyage à moindre coût grâce à vous 🙂

    • nikko k k o 23 octobre 2012 à 06:38 #

      bonne route les glob’zReporters ! quel blog !!!
      merci pour les stickers …
      nikko

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s