Slovénie : Au fil de l’eau (1er au 15.08)

30 Nov

Teuf, teuf, teuf… Touky crache tout ce qu’il a dans les tripes pour affronter cette pente à 20 %… Capot ouvert et pause de 20 minutes obligatoire pour laisser souffler le moteur. Le temps pour nous de signer un pacte de paix avec un char d’assaut (mais pas Dassault) sur la crête frontalière ostro-slovène.

Les Velika Korita Kozjak, un site renversant !

La Slovénie, l’un de nos coups de coeur

La Slovénie, petit pays peu connu et qui ne fait jamais parler de lui, coincé entre l’Italie et la République Tchèque, a été le premier – dans les années 90 – à quitter le navire yougoslave, composé à l’époque de la Croatie, de la Serbie et de la Slovénie. En fait, il nous paraît difficile de parler de notre passage en Slovénie sans évoquer un minimum son passé et son histoire. Comme pour essayer de comprendre la position qu’occupe ce petit pays aujourd’hui en Europe.

Dans les années 90 donc, je me souviens (ndlr : Sylvain) de vacances passées en famille en Yougoslavie. Pendant notre séjour, de nouveaux drapeaux – était-ce des drapeaux ethniques ? – voyaient le jour… Les jeunes, eux, très soucieux, nous répétaient inlassablement « Ils vont nous envoyer à la guerre… ». Quelques mois plus tard, les chefs ethniques, religieux et surtout militaires de Croatie, envoyaient des bombes sur les Slovènes qui avaient, suite à un référendum, décidé de quitter la Yougoslavie.

Puis quelques mois plus tard, de nouveau, ce seront les Serbes qui viendront taper sur les Croates avec tous les massacres et génocides que l’on connaît. Une guerre dans laquelle la France entrera – au travers des forces de l’OTAN – en bombardant la Serbie. D’où l’animosité encore prégnante du peuple serbe envers les Français. Et une Serbie qui ne fait toujours pas partie de l’Europe.

Toute l'eau qui coule ici, est plus que potable...

Toute l’eau qui coule ici, est plus que potable…

La Slovénie et sa partie nord-ouest, où se situe le massif du Triglav, dernier bastion des Alpes, est un concentré de roc, de verdure et de traditions, absent de la plupart des grands guides touristiques (mais jusqu’à quand ?). Ici, on peut arpenter un canyon pendant plusieurs heures, et cela sans aucun aménagement, pour aboutir sur une cascade d’eau gigantesque (La « Slap Boka », toute proche de Bovec). Ou bien marcher jusqu’à la source de la Soča, le long de vires câblées. Le tout, sans flot de touristes à l’horizon.

Dans ce massif jaillit une eau limpide, inondant les rivières de fraîcheur et de… gigantesques truites ! C’est donc naturellement ici le royaume de la pêche à la mouche. D’autant que réglementation oblige, les autres appâts sont interdits. L’eau se crée des chemins entre des blocs de calcaire d’une blanche pureté. Ici, tout n’est que beauté.

Dans ce petit bout de paradis, nous passerons 15 jours, les fesses au frais (dans l’eau glaciale – 7 à 10 °- de la Soča ou des lacs de Bohinj et de Bled), la tête à l’ombre des grands sapins, et nos pensées dans deux bouquins fabuleux. Sur La Route de Jack Kerouac pour Sylvain (ça vaut franchement le détour) et Dans les Forêts de Sibérie de Sylvain Tesson (une plume et une esthétique incroyables) pour Carole.

La Slovénie, un de nos coups de cœur

La Slovénie, un vrai pays montagnard

Nous nous offrirons deux belles randos, l’une vers le Krn (2 245 m), sommet que nous n’atteindrons pas en raison de la météo menaçante, mais où nous trouverons chaleur et réconfort dans un refuge pour déguster la « jota » (soupe à base de choucroute, lard, haricots rouges, patates et cumin – un régal !). Puis l’autre, vers les 7 lacs (« 7 Jezero ») au-dessus du lac de Bohinj. Encore une fois, avec une redescente épique car sous un très gros orage, dans des pentes raides donnant le change à de nombreuses mains courantes et autres ferrailles. Bref, il ne faisait vraiment pas bon de traîner par là…

La rivière Soca se fraye un chemin à l'ouest du Triglav

La rivière Soca se fraye un chemin à l’ouest du Triglav

Les nuits, nous les avons toutes passées dans un sentiment de quiétude et de repos mérité, après de nombreuses heures de marche. Sauf peut-être celle où l’on s’est faits réveiller par un flic bourré à 5h du mat’ qui voulait nous extorquer 50 euros, puis finalement 30 euros (il nous faisait soi-disant un prix, la bonne blague). Une histoire qui commençait mal avec un Sylvain survolté… et mal réveillé de surcroît, couronnant l’accueil dudit flic avec un cinglant « Pouaaaah, mais t’as vu, il puuuuue l’alcool ! » dans l’encoignure de la porte d’entrée du camping-car… Bien engagée l’affaire, tiens ! Mais qui se terminera bien (s’en retournera bredouille le gazier) avec une Carole souriante et arrangeante (c’est beau de jouer la comédie).

Aussi, quelques minutes plus tard, nous mettrons les voiles en haut des montagnes (au sublime col de Soriška Planina) pour terminer notre nuit, nos 50 euros certes toujours en poche mais avec le sentiment d’avoir gagné une partie mais pas la guerre… Un goût amer mêlé de rancœur et de tristesse dans la bouche. Lorsque dans un pays, le dernier rempart censé protéger ses habitants saute, vous avez vraiment l’impression d’être à la merci des loups. Bon, nous étions, ce jour-là, un portefeuille ambulant. Cela se conçoit… Mais comment doit agir la police slovène avec ses propres citoyens ? On n’ose l’imaginer…

La chansonnette slovène, on la poussera jusqu’à Bled (très joli bled, au passage… OK, c’était facile !) bordé d’un lac féerique, tout droit sorti d’un conte. Niché dans les montagnes et habité en son centre par une île sur laquelle se trouve un château, c’est le lieu idéal pour que Krol souffle ses 31 bougies. Une bouteille de rouge plus tard, deux ou trois cols passés et nous plongions vers l’Italie…

Le lac de Bled

Le lac de Bled

 

////  Reste plus que l’Italie pour finir la partie Europe du Nord (jusqu’à septembre)… Ensuite, on attaquera l’Amérique du Sud, le 2e volet de notre périple.

Les photos et commentaires seront à retrouver dans l’album-photos « Slovénie »

Après avoir écumé le Pérou pendant près de 2 mois, nous sommes actuellement en Bolivie. Portez-vous bien et… au plaisir de vous lire ! ////

 

Publicités

8 Réponses to “Slovénie : Au fil de l’eau (1er au 15.08)”

  1. Sylvain Cugnaux 17 janvier 2013 à 17:01 #

    Je trouve ça particulièrement pénible de devoir subir un blog quand on est du mauvais coté de l’écran! Surtout quand le dernier article date de Novembre! 🙂 Il m’a semblait reconnaitre Valparaiso dans vos photos, me trompe-je! Ça rappelle beaucoup de bons souvenirs en tout cas! Bonne continuation en tout cas, ça fait toujours du bien au moral de vivre ses rêves!

  2. chris 8 janvier 2013 à 22:58 #

    Bonne continuation pour votre périple, bonne année d’aventure…chilienne… Bizes… chris

  3. stef 8 janvier 2013 à 16:31 #

    coucou !!!!!!!!!!

    1èrement et un peu en retard … happy birthday Sylvain !!!!!
    2èment … et dans les temps … bonne année et tous nos vœux de bonheur et de tout ce que vous voulez !!!!
    3èment … on espère que tout va bien pour vous 2 !

    prenez soin de vous

    des bisous

    sara & stef

  4. LAFONTAN Jean-Claude 3 janvier 2013 à 17:54 #

    Eh Oui..! c’est l’anniversaire du « p’tit Sylvain »Gros bisous à toi et ta « compagne de galère »
    Papynat le 03.01.2013.

  5. Marie 3 janvier 2013 à 17:19 #

    Salut les explorateurs !!!

    tous nos voeux pour la nouvelle année…. un gros bisou de plus à Sylvain pour son anniversaire…..
    A très vite
    Marie Damien Alexandre et Margaux

  6. Twin C.cil 1 décembre 2012 à 09:22 #

    Cette eau limpide slovène et ces décors montagneux sont splendides… Je rajoute la Slovénie sur ma liste 😉 !!

  7. LAFONTAN Jean-Claude 30 novembre 2012 à 23:06 #

    Salut les enfants.!
    On rentre à l’instant du p’tit resto-pizzéria-crêperie (à l’emplacement,ré-aménagé,bien-entendu)de l’ancien « Dépôt-Vente » de Mme Roux..ou Maman se rendait si souvent..
    Nous avions invité la famille des « 5N » et Antoine et Cécile..On s’est régalé..et tout le monde
    semblait heureux de cette soirée..Merci pour vos nouvelles…et Bonne santé à vous 2 (K-roll comprendra bien ce conseil..!) De très GROS et ENORMES bisous Papynat et Maminat..

  8. "Severine de vielmur" 30 novembre 2012 à 22:41 #

    une bien belle aventure encore les jeunes …

    en fait, vous vous supportez encore , malgré ces journées passées ensemble 24h sur 24
    c’est bon signe pour la suite 🙂

    au plaisir de vous lire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s